Plan du Site
  • S'inscrire à la newsletter
  • Envoyer cette page à un ami
  • Ajouter ce site à vos favoris
  • Imprimer la page

Le Programme d'Actions Territorial du Cône et de la Durenque

Un premier Plan d'actions territorial achevé sur le bassin versant du Cône (2010-2012)

Un premier Plan d’actions Territorial (PAT) du Cône a été validé en juin 2010 pour une durée de 2.5 ans dans le cadre de l’avenant agricole au contrat de Rivière Viaur. Afin de tester grandeur nature les actions qui pourraient être menées à plus grande échelle, l’ensemble des partenaires (techniques et financiers) ont souhaité démarrer par un programme expérimental sur une zone restreinte.

Ce territoire a été choisit car il regroupe l’ensemble des problématiques que l’on peut retrouver à l’échelle du Céor Giffou ou du Viaur. De plus, « C’est en tête de bassin que les processus régulateurs de la qualité de l’eau sont les plus actifs, et c’est bien par une restauration généralisée des corridors sur le « petit chevelu » que l’on peut attendre une efficacité réelle qui se propagera sur l’ensemble du réseau hydrographique » - Source : L’Arbre, la rivière et l’homme – CSPNB 2008.

 

 

Carte de localisation dans le bassin versant du Viaur

 

Ce plan d’action territorial est  innovant à plusieurs titres :

son objectif principal est de traiter simultanément et de manière cohérente les pollutions diffuses et ponctuelles d’origine agricole ainsi que les problèmes d’hydromorphologie sur le bassin versant

- sa démarche est tout à fait progressive, le programme a été co-construit avec les agriculteurs et les acteurs du territoire. Une attention toute particulière a été prise pour s’assurer du partage du constat de l’état des lieux.

- son approche globale de type développement durable avec la prise en compte du volet économique des exploitations et de quelques éléments sociaux.

 En outre, ce PAT a permis de dégager une méthode de travail pour agir sur les autres masses d’eau de tête de bassin en mauvais état.

Il permettra également de déterminer les freins et les leviers relatifs aux changements de pratiques agricoles en zone montagne. Le travail engagé est basé sur la concertation et la co-construction avec les agriculteurs de la zone d’un programme d’actions permettant d’amener les agriculteurs à des pratiques ayant une influence positive sur les milieux aquatiques.

Dans une exploitation agricole les modifications de pratiques sont souvent des changements structurels sur le long terme (PAT Cône, bilan évaluation, 2013). Ainsi tous les efforts consentis sur ce territoire peuvent mettre plusieurs années avant de se répercuter sur les milieux aquatiques.

 

La continuité du PAT Cône, essentielle, est concrétisée par le PAT Cône Durenque

 
Inter actu

Le Plan d'actions territorial sur le bassin versant du Cône et de la Durenque (2013-2018)

Le constat

Avec sa pente (60% de la SAU a une pente>10%), son climat (pluviométrie intense pendant les semis d'automne et de printemps) et son sol (sensible à l'érosion), le territoire du Cône et de la Durenque est intrinsèquement vulnérable aux transferts de nitrates et de particules de sol vers les milieux aquatiques. Mais certaines pratiques agricoles accentuent ce phénomène (travail du sol et des rotations favorisant l'érosion, piétinement des berges par le bétail...).

 

Cartes Etat des Lieux:

- Cône : Hydromorphologie

- Durenque : Hydromorphologie

- Cône et Durenque : recensement des zones humides

La démarche

L'évaluation du PAT Cône et les réunions de concertation, avec les agriculteurs, les organismes agricoles, les associations, l'agence de l'eau, les services de l'état... ont permis au programme d'actions Cône Durenque de voir le jour. Ce projet, co-construit, a été validé par le Copil Agri Viaur et par l'Agece de l'eau pour une durée de 5 ans.

Les objectifs

Les cours d'eau et les zones humides en bon état jouent un rôle important dans l'épuration naturelle des eaux, le soutien d'étiage, la prévention des crues, le maintien de la biodiversité... L'objectif est clair : reconquérir le bon fonctionnement des milieux aquatiques.

Pour cela il est nécessaire :

- d'améliorer le fonctionnement hydromorphologique des cours d'eau : améliorer la morphologie des cours d'eau (largeur, profondeur, pente, méandres...) et de limiter l'érosion des sols sur le bassin versant,

- d'améliorer la qualité physico-chimique des eaux en diminuant les risques de ruissellement et de lixiviation des nitrates.

Pour atteindre ces objectifs, le PAT Cône Durenque va accompagner les agriculteurs qui le souhaitent, vers une adaptation de leurs pratiques. Ce programme permet de bénéficier d'un soutien financier et de conseils techniques gratuits adaptés à chaque exploitation.

 
Inter actu

Les actions à destination des agriculteurs

Bilan du programme 2010-12 et Présentation du nouveau programme 2013-18

 

Toutes ces actions basées sur le volontariat et la gratuité prennent en compte : l'autonomie fourragère, le volume de travail et le revenu de l'exploitation.

 

Les accompagnements individuels

  • Suivi agronomique : cette formation, vous permettra d'acquérir une autonomie technique pour raisonner votre fertilisation, de gérer économiquement vos intrants (éviter le gaspillage et réduire les coûts) et de maîtriser les pollutions diffuses (perte d'éléments fertilisants).
  • Diagnostic érosion : ce suivi vous permettra d'identifier vos parcelles sensibles à l'érosion et de bénficier d'un appui technique pour adapter vos itinéraires techniques, modifier vos rotations et votre assolement et entretenir et/ou planter des haies antiérosives.
  • Diagnostic environnemental : ce diagnostic, à l'échelle de l'exploitation, identifiera et accompagnera vos pratiques (travail du sol, fertilisation et valorisation des effluents) vers une agriculture durable.
  • Aides à la plantation de haies : des aides spécifiques pour des haies qui jouent un rôle anti-érosif.
  • Mise en défens des berges et pose d'abreuvements.
  • Mesures agroenvironnementales : des maec sont ouvertes à la contractualisation en 2015 et 2016.

 

 Les accompagnements collectifs :

  • Formations sur l'agronomie, la pédologie, la couverture des sols..
  • Journées techniques : les ateliers, essais plein champ, rencontre avec des spécialistes...
  • Diffusion d'informations annuelle avec la lettre du PAT Cône Durenque et de fiches techniques
  • Acquisition de références sur les effluents d'élevages et sur les sols...

 

Les autres actions

Tous les efforts consentis sur ce territoire peuvent mettre plusieurs années avant de se répercuter sur les milieux aquatiques. La mise en place d'un suivi permettra d'évaluer l'impact des actions et de vérifier si les objectifs sont atteints. Au cours des cinq années du progromme on observera :

- un suivi piscicole et suivi du colmatage (accumulation de matériel fin dans les cours d'eau),

- un suivi de la qualité physico-chimique des eaux,

 

Consulter la "Lettre du PAT" et le "Livret Technique"

 
Inter actu
 
Contrat Rivière Viaur

SMBV Viaur - 10 cité du Paradis - 12800 NAUCELLE

tél. : 05.65.71.12.64 - fax : 05.65.71.10.98

sage.viaur@orange.fr - www.riviere-viaur.com