Plan du Site
  • S'inscrire à la newsletter
  • Envoyer cette page à un ami
  • Ajouter ce site à vos favoris
  • Imprimer la page

L'agriculture sur le bassin du VIAUR

L'opération AGRI-VIAUR :

Gérer, Economiser, Protéger

Agri Viaur est une opération de communication, de sensibilisation et d’accompagnement à destination du monde agricole pour une meilleure gestion de l’aménagement de l’espace rural afin de préserver notre ressource en eau.

 

 

Pour tout renseignement concernant la démarche Agri Viaur ainsi que l’accompagnement des actions, n’hésitez pas à prendre contact avec la Chargée d’animation Espace Rural 

 

Hélène POUGET  au 05 65 71 10 97 ou 06 21 16 53 03

 

ou par mail : helene.pouget.crv2@orange.fr

 

 

 

 
Inter actu

L'agriculture sur le bassin versant du Viaur

Le territoire concerné : le bassin hydrographique du VIAUR : voir la carte

 

Cartes de présentation de l'activité Agricole sur le bassin versant du VIAUR

 

Données générales :

Sur le bassin versant du Viaur la population active est représentée à 19% par des agriculteurs (Source INSEE 2009). La moyenne nationale étant à prés de 3%, l’activité agricole prend une part très importante sur le territoire du Viaur.

Recensement Général Agricole – Agreste : Caractéristiques générales de l'agriculture du bassin du Viaur

 

France

Aveyron

Bassin du Viaur

SAU/surface totale

56%

60%

74%

SAU moyenne des exploitations

55

57

47

STH/SAU

28%

44%

20%

Surface en céréales /SAU

30%


17%

UTA pour 100 ha

2.8

2.7

2.1

STH : Surface Toujours en Herbe / SAU : Surface Agricole Utile / UTA : unité de travail annuel correspond au temps de travail d’une personne employée à temps plein durant une année.

Le nombre d’exploitations agricoles est de 2352 en 2010 sur le bassin du Viaur. Ce nombre a diminué par rapport à 2000 ou il était de 2712 soit une baisse de 13% (la baisse moyenne nationale est de 26% et départementale de 15%). La disparition d’exploitations permet l’agrandissement de celles qui se maintiennent. Cependant il est difficile d’estimer la baisse du nombre d’exploitations due au changement de forme sociétale (regroupements de type GAEC ou EURL …).

 

La Surface agricole est de 111 232 hectares en 2010, elle représente 76% de la surface totale du bassin versant ce qui est largement supérieur à la moyenne nationale de 56% et même à celle du département de l’Aveyron qui est de 60%. Ceci démontre bien l’importance de l’activité agricole.

La Surface Agricole Utile du bassin versant a très légèrement baissé (moins 0.5% en 22 ans soit 615 hectares). Ceci peut s’expliquer par certaines surfaces non mécanisables (ou difficilement mécanisables) sont abandonnées lors de l’agrandissement d’exploitations et par la création d’infrastructures : lotissements, zones artisanales et voiries (notamment la mise en 2 fois 2 voies de la RN 88 qui traverse le territoire)

 

 
Inter actu

Les actions menées

Pour répondre aux problématiques agricoles, dès 1995, une opération Ferti-Mieux (intitulée « Ferti-Ségala ») lancée par la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, a été menée, sur les sous bassins du Lézert et du Jaoul, dans le but de sensibiliser et d’informer le monde agricole pour une meilleure fertilisation.

En 2003, le Contrat de Rivière du Viaur et la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron ont joint leurs efforts pour développer un programme sur des problématiques plus larges (gestion des effluents, érosion des sols, gestion de la ressource en eau,…) et sur l’ensemble du bassin versant du Viaur : c’est le programme Agri Viaur.

Depuis juillet 2006 (avec un arrêt de 2008 à mi 2009), l’animation et la coordination du programme Agri Viaur sont assurées par un chargé de mission embauché par le SMBVV dans le cadre du Contrat de Rivière du Viaur. Cette coordination s’appui sur un comité de Pilotage et un comité technique très actif.

 

Les dysfonctionnements constatés à l’échelle du bassin versant du Viaur sont un cumul de dégradations multiples : pollution diffuse des eaux par les nitrates, dysfonctionnement hydromorphologique et manque d’eau en période estivale.

 

Les principaux objectifs du programme Agri-Viaur sont :

  • Améliorer la qualité des eaux en diminuant les pollutions ponctuelles et diffuses.
  • Améliorer le fonctionnement hydro morphologique du bassin versant.
  • Améliorer la gestion quantitative de la ressource en eau, en particulier en période estivale.
  • Préserver le paysage et la biodiversité du territoire.

 

 

 
Inter actu

Le Programme d'actions se décline à plusieurs échelles d’interventions  :

Le Plan d’Actions Territorial (PAT) Cône Durenque : Voir Paragraphe dédié

Le Plan d'Actions Territorial (PAT) Jaoul : Voir Paragraphe dédié

Le bassin versant du Viaur

A l’échelle du bassin versant du Viaur, les actions seront ciblées principalement à la communication et la sensibilisation de la profession agricole :

-          Edition d’une lettre Agri Viaur diffusée à l’ensemble des exploitants agricoles et des professionnels,

-          Diffusion de bandes dessinées relatant les différentes problématiques du bassin versant  dans la Volonté Paysanne,

-          Articles dans la presse locale et spécialisée,

-          Journées bord de rivières avec les techniciens et conseillers.

 

Ces publications sont téléchargeables ici

 
Inter actu

Etudes spécifiques menées sur le bassin versant

L'érosion des sols sur les bassins versant du Cône et de la Durenque :

Cette étude menée dans le cadre du PAT a pour objectif d'identifier les risques liés à l'érosion des sols sur ce territoire. En effet, l'érosion des sols à un impact sur la qualité de l'eau et sur la vie aquatique mais également sur l'agriculture à plus ou moins long terme.

Cette étude a permis d'identifier l'aléa érosion sur le bassin versant mais également de le mesurer lors d'un évènement orageux afin de vérifier le modèle utilisé.

Le document de synthès ci-joint vous présente les principaux résultats de l'étude : Etude érosion document de synthèse


Etude d'impact des retenues artificielles sur le bassin versant du Jaoul

Ce travail est actuellement en cours de finalisation cependant le document de synthèse est accessible ici

 

 

La sensibilisation des scolaires

Depuis de très nombreuses années maintenant le lycée François Marty participe à la sensiblisation des élèves de 6ème ou 5ème des collèges du bassin versant du viaur. Les étudiants de terminale de ce lycée animent des ateliers auprès des élèves des collèges.

Document de présentation des sorties organisées : Présentation scolaire

 
Inter actu

Les sites pilotes du Bouzou

Une zone témoin sur le Bouzou (commune de Ségur) a été lancée et a permis de réaliser en concertation et en accord avec les agriculteurs des aménagements de berges permettant d’améliorer la qualité de l’eau (problématique d’ensablement et de température.).

 Un état des lieux a été réalisé en 2011 afin de faire le point, il en est ressorti :

Les éléments importants issus du diagnostic :

  • Les pratiques de fertilisation et d’utilisation des produits phytosanitaires sont bonnes dans l’ensemble
  • Le chargement moyen est de 1,3 UGB /ha de SAU et les surfaces en prairies représentent 69% de la SAU sur le bassin versant du Bouzou.
  • Le colmatage (sable et terre) excessif du cours d’eau s’est accéléré depuis 2006.

Diverses causes :

  •  La morphologie du bouzou est fortement altérée par des modifications sur la tête du bassin versant :
  • Cultures sur des parcelles en pente,
  • Piétinement du cours d’eau et des berges par le bétail dont l’impact est bien moins important que le travail du sol…
  • déplacement, recalibrage, rectification, enfoncement du cours d’eau
  • busages, drainages du cours d’eau, et des zones Humides

Ainsi, les débordements naturels (zones tampons, zones humides…) sont perturbés et  le cours d’eau a de grandes difficultés à gérer, évacuer et filtrer par débordement ces matériaux.

 

Plusieurs enjeux :

  • fonctionnement des milieux,
  • humains et patrimoines bâtis,
  • agricoles (économique)

 

Des essais ont été mis en place afin de tester différents itinéraires techniques  par rapport à la problématique d’érosion des sols : Voir Lettre Agri Viaur n°6 partie 2

 
Inter actu
 
Contrat Rivière Viaur

SMBV Viaur - 10 cité du Paradis - 12800 NAUCELLE

tél. : 05.65.71.12.64 - fax : 05.6571.10.98

karine.lacam@wanadoo.fr - www.riviere-viaur.com