Plan du Site
  • S'inscrire à la newsletter
  • Envoyer cette page à un ami
  • Ajouter ce site à vos favoris
  • Imprimer la page

Le contrat de rivière Viaur I

Programme de 2000 à 2005

 

Qu'est ce qu'un Contrat de Rivière?

C'est un accord technique et financier pour redonner vie à la rivière par l'amélioration de la qualité de l'eau, la restauration et l'entretien des berges et du lit, la prévention des crues, la mise en valeur de l'écosystème aquatique.

L'objectif est de préparer puis dérouler sur 5 années un programme d'actions contractuel.

 
Inter actu

Un premier Contrat de Rivière : 2000 à 2005.

Depuis 1993 avec l’étude diagnostic de l’état des berges et du lit de la rivière sur l’ensemble du bassin versant (réalisée grâce au programme Leader) et le Schéma Départemental de Vocation Piscicole (réalisé par la Fédération Départementale de Pêche), le bassin versant du Viaur suscite l’intérêt des acteurs locaux aveyronnais, tarnais et tarn et garonnais.

 

Les premiers pas du territoire en matière de gestion des cours d’eau ont été faits grâce à la création de nouvelles structures intercommunales (le Syndicat mixte de la Vallée Aval du Viaur) et à l’engagement de structures existantes pour la remise à niveau et l’entretien des berges du Viaur et de ses affluents (première tranche de travaux en 1996).

 

Puis, les élus locaux et les acteurs de l’ensemble du bassin versant ont recherché des solutions pour la mise en œuvre d’une gestion coordonnée et cohérente sur l’ensemble du territoire.

En décembre 1997, une convention de partenariat entre diverses structures du bassin versant pour la mise en œuvre d’un Contrat de Rivière a été signée. Dès janvier 1998, un animateur a été recruté pour mener à bien ce projet.

 

Le bassin versant du Viaur a donc bénéficié d’un premier Contrat de Rivière (2000/2005).

 

 
Inter actu

Les documents du Contrat de Rivière VIAUR I

Le document contractuel du CRV I

Le Bilan du Contrat de Rivière Viaur I

Synthèse du Bilan du Contrat de Rivière Viaur I

 
Inter actu

Le bilan du premier Contrat de Rivière présenté en juin 2005 fait état de nombreuses avancées dans certains domaines :

 - Programme de lutte contre la pollution domestique (collectif et individuel) : 75 % du montant total du contrat (soit 14 millions d’euros) ont été consacrés à l’assainissement domestique sur le bassin du Viaur.

 - Mise en place d’une Cellule Opérationnelle Rivière (un Technicien et quatre agents d’entretien) et travaux de restauration ont été engagés à hauteur de 1,8 millions d’euros pour traiter 470km de berges.

 - Partenariat fort établi avec les représentants du monde agricole pour lutter contre la pollution d’origine agricole.

 - Gestion des milieux remarquables engagée avec de nombreux partenaires.

 - Actions d’accompagnement, de sensibilisation, de valorisation et de communication fortes (animations scolaires, exposition, bulletins, site Internet, livres…).

 

 En parallèle, l’organisation et les moyens humains ont énormément évolué durant ces cinq années de travail :

 - Création d’un syndicat interdépartemental pour la gestion des cours d’eau du bassin versant du Viaur : le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Viaur (Statuts du SMBVV en Annexe )

 - Pérennisation du poste d’Animateur depuis janvier 1998

 - Création d’un poste de Technicien Rivière en Mars 2000

 - Création d’une équipe de 4 agents d’entretien de Rivière en Août 2000 et pérennisée en 2005

 - Création d’un mi temps de secrétariat en janvier 2005 qui a évolué en ¾ temps en février 2007

 - Recrutement d’un Chargé de mission Espace Rural en Juillet 2006

 En conclusion, bien que positif, le bilan de ce premier programme confirme la nécessité de poursuivre les orientations du premier contrat et met en évidence de nouvelles pistes d’actions restant à explorer afin d’optimiser la gestion de nos milieux aquatiques :

 - Engager un programme de gestion de l’Espace Rural : problématiques agricoles et urbanisme en particulier,

 - Continuer le travail engagé concernant l’assainissement domestique (persistance de points noirs ; pérennisation et coordination des SPANCS, gestion de l’Assainissement Collectif…),

 - Continuer le travail de gestion de la ripisylve : passer de la restauration à la gestion (plus de 970 km de cours d’eau),

 - Développer les actions de gestion des milieux et d’espèces remarquables (grande biodiversité),

 - Continuer la sensibilisation du public…..

 

Forts de cette première expérience, de cette dynamique locale et d’un porteur de projet couvrant la totalité du bassin versant du Viaur, il a été décidé de continuer et approfondir ce travail de longue haleine pour restaurer et valoriser notre patrimoine naturel et donc d'engager un second Contrat de Rivière : Le Contrat de Rivière Viaur II

 

 
Inter actu
 
Contrat Rivière Viaur

SMBV Viaur - 10 cité du Paradis - 12800 NAUCELLE

tél. : 05.65.71.12.64 - fax : 05.65.71.10.98

sage.viaur@orange.fr - www.riviere-viaur.com