Plan du Site
  • S'inscrire à la newsletter
  • Envoyer cette page à un ami
  • Ajouter ce site à vos favoris
  • Imprimer la page

Exemples de réalisations

Restauration et valorisation touristique de la Tourbière des Founs

Située sur la commune d’Arvieu, la Tourbière des Founs se compose d’une mosaïque de milieux humides tourbeux couvrant une quinzaine d’hectares, et qui donne naissance au ruisseau des Founs.

Abritant  plusieurs espèces végétales rares et menacées à l’échelle nationale, et présentant un potentiel exceptionnel en termes de biodiversité, ce site a fait l’objet, entre 2004 et 2013, d’une restauration et d’une mise en valeur.

Sous l’impulsion des acteurs locaux (commune d’Arvieu) et de leurs partenaires techniques (ADASEA de l’Aveyron) et financiers (Agence de l’Eau Adour-Garonne), le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Viaur a mené une première intervention entre 2004 et 2006.

Ainsi, la zone humide a pu bénéficier de travaux de réouverture par girobroyage, de la pose de barrage-seuils accompagnés de la création de dépressions et de placettes de décapage, ainsi que de la mise en place d’aménagements pastoraux.

Ces interventions, éprouvées dans le cadre de restauration de tourbières, ont permis au site de retrouver des conditions écologiques favorables au maintien des espèces patrimoniales. Ainsi, la tourbière des Founs offre aujourd’hui une biodiversité remarquable à bien des égards, et de manière globale, un état de conservation tout à fait satisfaisant.

Cette réussite tient également au mode de gestion mis en œuvre sur le site, qui réside dans le partenariat avec deux agriculteurs locaux. En effet, en assurant un pâturage régulier sur la zone, cet engagement se veut garant du maintien de l’ouverture du milieu, et, par conséquent, de la sauvegarde des habitats naturels caractéristiques des tourbières.

Enfin, un sentier d’interprétation aménagé au moyen de pontons et de passerelles, et jalonné de panneaux d’information, a été mis en place au cours de l’année 2012.

 
Inter actu

Réouverture et gestion de la tourbière d’Agladières

La tourbière d’Agladière, présente sur la commune de Saint-Léons et faisant partie du site Natura 2000 « Tourbières de Levezou », est une zone humide tourbeuse qui souffrait jusqu’en 2013 d’un sous pâturage.

De cette déprise, il résultait un site largement colonisé par la molinie (plante de la famille des graminées, qui prend rapidement le pas sur les autres espèces en cas d’absence d’entretien des zones humides) et d’une manière localisée par le saule, autrement dit, d’un milieu en voie de fermeture et menacé de disparition.

Entre 2010 et 2014, les membres de l’ADASEA ont rencontré l’exploitant de la parcelle à plusieurs reprises,  et lui ont fait part de leur inquiétude quant à l’évolution négative du site

Il a donc été proposé de mettre en place des mesures de restauration.

Suite à l’étude sur le terrain des besoins et des possibilités d’intervention, il est apparu clairement qu’un travail de girobroyage de la molinie et de bûcheronnage était nécessaire.

C’est ainsi que l’équipe d’agents d’entretien du SMBVV est intervenue sur ce site à la fin du mois d’août 2013. Durant 4 jours, un travail de de réouverture du site a été conduit, complété par une réfection partielle des clôtures.

Ces travaux, réalisés dans les règles de l’art, ont permis l’introduction d’un troupeau le 27 mai 2014, sous l’égide du personnel de l’ADASEA. C’est ainsi que 5 vaches ont pâturé plus de 4 mois le site, pour la première fois depuis une dizaine d’années.

Aujourd’hui, la reconquête pastorale du site semble être une vraie réussite, dont les effets positifs sont d’ores et déjà appréciables. Précisons qu’à l’échelle du site Natura 2000 « Tourbière du Lévezou », la tourbière d’Agladière est très certainement le site ayant appelé à la réalisation des travaux les plus lourds. Cependant, cette attention particulière se justifie pleinement du fait que ce site abrite une population très importante d’Azuré des mouillères, petit papillon inféodé aux milieux humides, dont la protection fait l’objet de mesures réglementaires à l’échelle nationale.

 
Inter actu

Valorisation pédagogique de la zone humide de Tanus

Comme l’a montré l’inventaire, toutes les zones humides ne se trouvent pas cantonnées au Levézou ; un projet de restauration et de valorisation d’une zone humide sur la commune de Tanus, dans le Tarn, en est la preuve

A l’origine de la démarche se trouve un projet de construction de lotissement, lequel aurait été susceptible d’empiéter sur une zone humide située en contrebas. Alertée très tôt de la présence de ce milieu, la municipalité de Tanus, plutôt que de s’engager dans la mise en œuvre de complexes mesures de compensation, a préféré opter pour la préservation et la valorisation pédagogique du site.

Ainsi, le SMBVV, avec l’appui de la Cellule d’Assistance Technique Zones Humides (CATZH) de l’Aveyron, a été sollicité pour mettre sur pied un projet visant à faire prendre connaissance à tout un chacun des enjeux liés à la préservation et à la gestion des zones humides. Au programme, il est prévu de mener des travaux de restauration de la zone visant à limiter son enfrichement  à court terme. Ceux-ci seront ensuite complétés par la création d’un cheminement piéton jalonné de panonceaux permettant d’appréhender la valeur du site,  la restauration d’une mare qui pourra vite devenir le siège d’animations pédagogiques, l’installation de petits aménagements favorables à la biodiversité comme des nichoirs, etc…

De plus, si la restauration d’une zone humide et sa valorisation sont un bon point de départ, sa gestion et son entretien n’en sont pas moins indispensables ; ainsi, afin de maintenir l’ouverture de la zone, il semble que la mise en pâture du site quelques mois de l’année, complétée par une fauche en fin de saison, soit la meilleure des solutions.

Ainsi, grâce à  la concertation des différents acteurs, nous sommes passés d’une zone humide méconnue et menacée de disparition à un milieu restauré et valorisé, et dont le rôle de support pédagogique viendra s’ajouter aux nombreux services que rendent les zones humides à la collectivité.

 
Inter actu
 
Contrat Rivière Viaur

SMBV Viaur - 10 cité du Paradis - 12800 NAUCELLE

tél. : 05.65.71.12.64 - fax : 05.65.71.10.98

sage.viaur@orange.fr - www.riviere-viaur.com